«

»

Juin 16

Le Business Plan : Pourquoi faire et Comment faire !

Quelques généralités

Les diplômes ne sont pas de différenciateur important; ils ne motivent pas plus à devenir entrepreneur et ils ne facilitent pas le passage à l’acte.

stat 1 BP

source : Enquête INSEE SINE

Les financements accompagnent 25% des grosses structures et seulement 0,2% des petites structures.

stat 2 BP

Source : Réseau entreprendre

 

Les structures ont d’une manière générale 70% de chance de survivre après 3 ans.

Les structures accompagnées ont 87% de chance de voir leurs activité se poursuivre après 3 ans.

Pourquoi

Le Business Plan est une feuille de route qui permet d’avoir une base de comparaison avec la réalisation effective du projet. L’analyse des écarts entre le prévisionnel et la réalisation permet le pilotage du futur.

Comment faire pour que la bonne personne lise mon Business Plan

Le business Plan doit intégré un volet concernant la situation familiale de chaque associé afin de démontrer qu’il y a un équilibre même en cas de situation d’échec.

L’exit stratégie, ou plan B sera aussi présenté pour détailler ce que l’on fait si le plan ne se déroule pas comme prévu.

Le business Plan est un document de valeur, il ne faut pas le diffuser à tout le mond. Seules, les personnes dont la motivation certaine est validée, seront sélectionnées.

Il faut également s’informer pour savoir si le fond en question est encore en phase d’investissement ou si il est passé en phase de gestion. Il s’agit donc de se rapprocher des bons intermédiaires afin de trouver les bonnes périodes d’ouverture des fonds.

Hiérarchie des thèmes

90% des BP sont rejetés car la description des moyens d’accès au marché ne tiennent pas la route. Il s’agit de la justification la plus évidente pour apporter la preuve que le positionnement concurrentiel est un positionnement en phase avec les hypothèses de prise de marche du BP.

Par positionnement concurrentiel, nous entendons avantage compétitif très souvent lié à une innovation technologique.

  • A cout égal, le projet apporte une/des fonctions en plus
  • A fonctions égales, le projet permet la réduction de coût et propose une économie inferieur.

La validité et la justesse du Go to Market : Il s’agit de démontrer que l’utilisateur va faire un gain d’exploitation dans l’utilisation de notre technologie.

Les propriétés intellectuelles doivent être bien définies. Il s’agit de bien verrouiller les Brevets et licences.

Comment juger si la trajectoire est très ou trop ambitieuse ? Il s’agit de faire une analyse fine de la promesse marketing mise au regard de celle des concurrents.

Les banques et investisseurs feront leurs tests régressifs afin  d’évaluer leurs risques sur ce projet. Il sera donc  judicieux, pour contre-balancer, d’avoir une ligne constituant la réserve du BFR dans le budget pour absorber les écarts.

Tableaux Financiers

Ils sont à envisager sur 3 à 5 ans ; par mois, pour la première année; par trimestre, pour la seconde année; par années, pour les années suivantes.

  1. Comptes de résultats
  2. Bilan ( immobilisation net, actif circulant, passif circulant, …)
  3. Analyse détaillée du besoin de fond de roulement détail du BFR
  4. Plan de financement

Le réseau entreprendre

  • Propose des prêts d’honneur de 20k à 40k
  • Propose des mentors ( il paie des cotisations pour suivre des porteurs de projets) leur intérêts est autre. Exemple être membre de conseil d’administration leur permet de garder les pieds sur les réalités économiques.

Critères de valorisation

Dans les premières années, la Good value est souvent négative et donc sans issue pour permettre une valorisation positive.

La valorisation n‘est pas une négociation, déséquilibre entre l’offre et la demande, seul 1 dossier sur 50 est financé.

C’est la valeur de l’investisseur qui sera la référence (modulo les mécanismes de relution)

Le fond d’investissement doit sortir avec une plus value ; W > rentabilité interne entre 15 et 20% sur 8 ans; W = 1,15 puissance 7

La Valorisation

Un fond ou un investisseur qui investit dans un projet sait exactement quand il sortira et à quelle valeur.

Cette valeur de sortie est donc connue, il s’agit donc d’obtenir la valeur aujourd’hui.

Le taux d’investissement est composé du taux d’investissement interne inverse et du profit.

La décote habituelle utilisée par les fonds est de 35% à 40% par an.

Pour une valeur du projet de 1000 dans 6 ans, on obtient une valeur actualisée aujourd’hui de 1000/1,4 puissance 5 (c’est le nombre d ‘intervalles)

Par exemple, on pourrai, avoir une valeur pré monnaie de 1000; un investisseur apporte 500 alors la valeur post monnaie sera de 1500. Un investisseur ne rentre jamais comme majoritaire sur un projet. Il ne souhaite pas gérer, ni être appellé comme associé en complément de passif sur le projet tourne mal, ce qui représente 33% de ses projets d’investissement)

La nécessité d’avoir un Business Plan non survendu mais suffisamment ambitieux

Les mécanismes de relution sont des incitateurs fondés sur le bon déroulement du Business Plan. Ces mécanismes sont  courants dans les pactes d’actionnaires. A chaque objectif intermédiaire atteint du business Plan, un certain nombre de bons de souscription en action sont concédés à/aux associés.

Une levée de fonds est un début, le début d’une coopération entre l’entreprise et l’investisseur. Tout va donc se jouer sur la confiance et la collaboration avec ce nouveau partenaire; ce dernier amène son expérience et sa renommée qui ouvre souvent des portes. En contre partie, les associés du projet se doivent d’être très transparents sur la situation et l’exécution du BP. En cas d’écar,t ils se doivent d’en informer sans délai leur partenaire et leur proposer un plan d’action correctif.

Finalement le Business Plan est un équilibre entre les engagements les plus faibles possibles en exécution par les porteurs mais suffisamment ambitieux pour convaincre les investisseurs

1 Commentaire

  1. gaetan

    Le go to market est en effet essentiel ! Souvent, les business plans ne sont pas assez précis sur cette notion ou l’oublient totalement ! Vous faites bien de le rappeler. Le business plan est un outil qui doit démontrer la création de valeur du projet. Concision et démonstration doivent être les maîtres mots. J’ai créé un site sur le business plan et je cherche des témoignages francs et direct dessus pour aider les entrepreneurs à maîtriser cet outil. Accepteriez-vous de parler du go to market dessus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>